Le football féminin en Grèce

Le football féminin en Grèce

epoLe football féminin en Grèce

Le football féminin commença tout d’abord en 1979 et se développa de façon non-officielle jusqu’en 1990 quand le premier championnat officiel fut organisé par  La Fédération Héllénique de Football (EPO). Son histoire peut être divisée en trois périodes :

1ère Période (1979 -1982)

Olympias, le premier club féminin a vu le jour à Thessalonique en septembre 1979. Peu de temps après, Olympias Kyfisias s’est établit à Athènes. Par la suite, jusqu’en 1982, douze clubs supplémentaitres seront établis, parmis lesquels les plus importants étaient Panathinaikos et Thessaloniki 80.
2ème Période (1984 -1989)

Le nombre de clubs s’agrandit jusqu’à 17 et des matchs amicaux informels eurent lieu entre eux. En 1987, un tournoi national non-officiel eu lieu à Thessalonique, avec la participation de 12 clubs, et fut remporté par AO Ilioupolis de Thessalonique. La même année, des tournois eurent lieu en Crète et dans le nord de la Grèce. Les clubs furent officiellement reconnus par l’EPO en 1988, et des cartes furent délivrées aux footableuses.

3ème Période (1990 – aujourd” hui)

Des championnats nationaux officiels ont été organisés et l’Equipe National des Femmes a été fondée, en 1990, suivie par l’Equipe National U-19, en 1997, et U-17, en 2006. Actuellement, il y a plus de 50 clubs de femmes et le nombre de footballeuses, incluant celles des académies, est estimé à 2 500.

Championnat

Tous les clubs de football féminin en Grèce sont amateurs et sont organisés selon les trois divisions suivantes :

La Première Division comprend 13 équipes qui concourrent au niveau national. Le championnat commence généralement à la mi-octobre et finit en mai.
La Deuxième Division est sous-divisée en deux groupes (Grèce du Nord et Grèce du Sud), comptant six équipes chacun.
La Troisième Division est constituée de quatre groupes régionaux de quatre équipe chacune.

Equipe de Grèce de football féminin

L’équipe nationale grecque de football féminin a affronté l’Italie dans un de ses premiers matchs amicaux officiels à Viterbo (Italie), le 3 juillet 1991. L’équipe italienne, dont l’hisoitre remonte à plusieurs années, remporta facilement la victoire (6-0). Quelques mois plus tard, l’équipe grecque a disputé son premier match officiel lors des qualifications pour l’EURO 1993, contre l’équipe roumaine, qui s’était également formée récemment mais qui était bien mieux préparée du fait qu’elle avait déjà participé à dix matchs amicaux internationaux durant les onze mois précédents. Cette rencontre, qui se déroula à Edessa le 10 novembre 1991, s’acheva par un match nul.

Entraîneur :  Koutsakis Vaggelis

 

Evénements remarquables :

L’équipe nationale a été récompensée du Fair Play Award à la Algarve Cup 2004.

 

Biggest Home Win:Grèce – Arménie 7-0EURO 2004 qualifying rounds

Livadeia 25/10/2003

 

Worst Home Defeat:

Grèce – Hungary 0-8

EURO qualifying rounds 2001

Katerini 2/10/1999

Biggest Away Win:Moldavia – Grèce 0-3WWC qualifying rounds 2003

Moldavia 18/5/2002

 

Worst Away Defeat:

Islande – Grèce 7-0

EURO qualifying rounds 2009

Reykjavik 26/06/2008

Un plus attendances avec l’équipe nationale:

Maria Lazarou  est le footballer le plus servi dans l’équipe nationale (111).

Top goalscorer

Maria Lazarou  26
Goalscorer supérieur dans une allumette simple:

Dimitra Panteliadou (PAOK) 4

Arménie – Grèce 0-9 (EURO 2004 qualifying rounds, 28/10/2003)

Pour la traduction beaucoup de grâce à Clotilde Vento, une amie du football des femmes.